UNSS

  • logo_unss_xl

  • Enseignant chargé de l’UNSS : ORTEGA Florent

    Le fonctionnement de l’UNSS au collège :

    Pour cette année 2017/2018, 23 élèves sur 87 sont inscrits à l’UNSS (1/3 des élèves). Une majorité d’élèves fonctionne selon la logique de la pluri activité en participant à toutes les activités proposées.

    La mixité est de rigueur avec : 7 filles et 16 garçons, la répartition par niveau se fait ainsi :

    -3 élèves de sixième.

    -6 élèves de cinquième

    -1 élève de quatrième

    -13 élèves de troisième

    Les activités donnent lieu à des pratiques compétitives ou promotionnelles en fonction des attentes et du niveau des élèves. Pour les compétitions, les déplacements s’effectuent en bus. La situation du collège (Ouest Aude) impose des déplacements importants en temps et en distance. Pour les compétitions, les élèves partent tôt en fin ou début de matinée et les retours de compétitions s’effectuent très souvent entre 18h00 et 19 h00. Ce qui nécessite une disponibilité importante des parents d’élèves pour récupérer leurs enfants. Les entrainements et les compétitions ont lieu tous les jeudis entre 12h30 et 14h00.

    Activités supports :

    *Handball : Equipes engagées en BG, MF et MG. Une baisse de la fréquentation au niveau district. Le championnat étant souvent dominé par les mêmes établissements.

    *Futsal : Equipes engagées en BG, MF et MG. Une activité ressource dans le district avec un nombre important d’équipes dans les compétitions.

    Autre activité occasionnelle :

    *Renforcement musculaire.

    *Badminton

    Les autres compétitions et journées promotionnelles :

    *Les raids : vert, bleu, noir, blanc.

    *Les raids : départemental, académique.

    *Les journées d’entrainement au Raid.

    *Le cross départemental.

    Les objectifs principaux de formation :

    –Proposer une diversité d’activités dans un établissement de petite taille.

    –Permettre au plus grand nombre d’atteindre son meilleur niveau de pratique : la pratique de masse ou d’entraînement n’est pas contradictoire avec un souci de performance.

    –Permettre un apprentissage de la vie associative par l’exercice de responsabilités et par l’engagement des élèves dans l’organisation des activités de l’association

    –Favoriser l’intégration rapide des élèves (notamment des sixièmes) au sein de l’établissement

    –Avoir une pratique concrète de la citoyenneté : les rôles d’arbitres, de juges, participent à la formation à l’autonomie et favorisent une appropriation culturelle plus fine, dans et autour de la pratique.

    Les objectifs du projet :

    *Etre assidu aux entrainements et aux compétitions, certains élèves acceptent mal l’échec et le manque de réussite rapidement. Pour progresser il faut s’entraîner …

    *Impliquer davantage les élèves dans les différentes tâches : et pas seulement dans les rôles d’arbitres : participation plus importante des élèves au sein du bureau, dans la gestion du matériel, l’organisation des compétitions, la communication des résultats.

    *La notion d’esprit sportif est fondamentale, encore plus dans le cadre scolaire ; La pratique sportive en compétition nécessite une bonne maîtrise de soi et le respect de l’adversaire, des arbitres et de ses partenaires. La violence et l’incivilité, comme ailleurs ne peuvent être acceptées .

    *Proposer des activités sous une forme non compétitive : comme le renforcement musculaire ou encore le badminton.

    *Promouvoir l’aspect socialisant de l’association sportive et dédramatiser l’aspect compétitif.

    *Solliciter les élèves tout au long de l’année scolaire.

    *L’aspect ludique est un enjeu important, pour fidéliser les élèves ; on a des devoirs au sein de l’association mais les élèves ont aussi le droit de prendre du plaisir.